Accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Un accident vasculaire cérébral c’est une détérioration neurologique soudaine dont la lésion primaire est localisée dans le cerveau et avec des perturbations neurologiques déficitaires.

Ce sont des maladies qui peuvent résulter soit de l’interruption du sang et d’oxygène vers le cerveau (accident vasculaire cérébral ischémique) soit des saignements anormaux dans le cerveau (accident vasculaire cérébral hémorragique).

AVC de type ischémique

La cause de l’AVC ischémique est l’occlusion des artères qui transportent le sang oxygéné vers le cerveau. La source d’occlusion peut être un caillot (thrombus) fixé à la paroi d’un vaisseau sanguin, du cœur, ou des valves du cœur.

Comment se forment les thrombus ?

  • Les  thrombus sont plus susceptibles de se former dans les vaisseaux sanguins ou le rétrécissement des artères est causé par des dépôts graisseux (athérosclérose).
  • Le thrombus se forme le long des parois cardiaques lorsque les parties du muscle cardiaque sont endommagées ou qui sont incapables de se contracter normalement (par exemple, infarctus du myocarde, fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque congestive sévère, cardiomyopathie).
  • Les thrombus des  valves cardiaques se forment lorsqu’il ya des dommages des valves cardiaques (endocardite, rétrécissement mitral, valves artificielles).
  • Certaines affections médicales comme la polyglobulie, le myélome multiple, l’anémie falciforme, le déficit en protéine C et le déficit en protéine S entrainent une augmentation de la viscosité du sang, conduisant à la formation d’un thrombus.
  • l’occlusion peut être causée  par le déplacement d’une embolie dans la circulation sanguine.

L’occlusion non thrombotique

L’occlusion non thrombotique des petites artères profondes dans le cerveau est la cause la plus courante d’AVC ischémique. Peu importe la cause de blocage, les cellules nerveuses (les neurones) et les tissus du cerveau meurent quand ils sont dépourvues du sang et d’oxygène. La taille de l’obstruction et l’étendue des dégâts avant que le débit sanguin est rétabli déterminent la gravité d’un AVC.

AVC ischémique et AIT

De brefs épisodes ischémiques (accidents ischémiques transitoires ou AIT) peuvent se produire et constituent un signe d’alarme d’un AVC imminent.

L’AIT se produit avant 30% des accidents vasculaires cérébraux ischémiques. Les symptômes de l’AIT passent généralement rapidement, un diagnostic d’AVC ischémique est fait lorsque les déficits neurologiques persistent au-delà d’une heure.

AVC hémorragique

La causes d’un accident vasculaire cérébral hémorragique est le saignement d’un vaisseau sanguin rompu dans le cerveau. Les vaisseaux sanguins peuvent se rompre à cause de l’élévation de la pression artérielle (hypertension : lire l’article HTA et accident vasculaire cérébrale), une faiblesse anormale dans la paroi d’un vaisseau sanguin (anévrisme), ou la communication anormale entre les artères et les veines (malformation artério-veineuse).

Il existe des facteurs de risque prédisposant pour les AVC hémorragiques qui sont l’hypertension, le diabète sucré, les maladies cardiaques, l’insuffisance cardiaque congestive, et la fibrillation auriculaire, bien sur s’ils ne sont pas traités ou s’ils sont mal contrôlés. Le risque est également augmenté chez les personnes qui ont des antécédents d’accident ischémique transitoire, de maladies cérébro-vasculaires, ou des antécédents familiaux d’AVC.

Facteurs de risque des AVC

Les trois quarts de tous les AVC surviennent chez les adultes âgés de plus de 55 ans et le risque d’AVC augmente chaque décennie après l’âge de 55 ans.

Les facteurs de risque d’accident vasculaire cérébral sont liés au style de la vie : le taux élevé de cholestérol, l’obésité, le tabagisme, la consommation de cocaïne (la cause la plus courante d’AVC chez les personnes de moins de 55), et l’utilisation excessive d’alcool.

Les hommes ont un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral que les femmes. Le risque d’AVC chez les jeunes femmes fumeuses et qui prennent au même temps des pilules contraceptives (œstrogène) est supérieur à 20 fois par rapport aux femmes qui ne fument pas et qui n’utilisent pas les contraceptifs oraux.

Accidents vasculaires cérébraux (AVC)
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mardi 07 décembre 2010
A propos de l'auteur
    • Un AVC de 7 ans pourrait-il se soigner? 10 mars 2011 à 12 h 31 min

      Quoi de neuf Docteur? voilà 7 ans que je suie hémiplégique gauche. je peux marcher partout mais j’ai perdu l’usage de la main gauche et ma tension artérielle stagne aux environs de 9 et 10. Est-ce que j’aurais la chance d’être guéri?

      Répondre
    • RAKOTOARISON André Denis 10 mars 2011 à 12 h 33 min

      Quoi de neuf Docteur? voilà 7 ans que je suis hémiplégique gauche. je peux marcher partout mais j’ai perdu l’usage de la main gauche et ma tension artérielle stagne aux environs de 9 et 10. Est-ce que j’aurais la chance d’être guéri?

      Répondre
    • diram 6 juillet 2015 à 17 h 21 min

      Bonjour,
      Pourriez-vous me mettre en contact avec un organisme homologué qui traite un AVCischémique del’année 2008 Incapacité de bouger le bras gauche sans intervention de la main droite :J’ai une main dont je perçois les sensations, et impossibilité de bouger les doigts .Je sais que ça dépend des neurones fonctionnels, logés dans la boîte crânienne , ces neurones ont été lésés depuis mon AVC.Existe-il un procédé de les remplacer sans risques ? Cordialement.

      Répondre
    • DASUMAL 9 septembre 2015 à 18 h 29 min

      Bonjour,

      L’AVC présent depuis 2008 n’a pas évolué ni régressé . Toutes les indications recherchées stagnent à niveau de la recherche .
      Dois-attendre comme ça des années encore? Je précise que j’ai 71 ans et je ne peux plus attendre.
      Cordialement.

      Répondre
    • Diram 10 septembre 2015 à 10 h 36 min

      Bonjour,
      Preuves en est des neurones non fonctionnels , certes, qui sont bien là sans que l’on intervienne . Alors pourquoi Dame Nature ne devrait-elle pas d’autres miracles? La France a des idées précises sur cette question , et des moyens . Alors , au travail!
      Cordialement.

      Répondre