comment mon épilepsie peut elle être traitée?

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Si le diagnostic de votre épilepsie est posé, vous allez vous poser beaucoup de questions. L’une des premières sera probablement “comment mon épilepsie peut elle être traitée?”. Il n’y a pas de réponse unique à cette question, parce que les médecins ont identifié des centaines de syndromes épileptiques différents, impliquant plusieurs types de traitements spécifiques

Votre épilepsie peut être héréditaire ou acquise. Une étude a constatée que certaines personnes atteintes d’épilepsie ont hérité d’une version anormalement active d’un gène qui les rend résistants aux médicaments. Cela peut expliquer pourquoi certaines personnes ont du mal à contrôler leurs convulsions avec des médicaments.

Même si elles peuvent sembler très différentes, les convulsions commencent toutes au même endroit: votre cerveau. Elles sont causées par des changements soudains dans la manière dont les cellules du cerveau envoient des signaux électriques en avant et en arrière. Mais le fait qu’elles commencent au même endroit ne signifie pas qu’elles peuvent être traités de la même manière. Votre médecin voudra obtenir un diagnostic précis du type exact de l’épilepsie que vous avez. C’est alors seulement qu’il pourra élaborer un plan de traitement qui est fait pour vous.

Aujourd’hui, la plupart des épilepsies sont traitées avec des médicaments. Les médicaments ne guérissent pas l’épilepsie, mais ils peuvent souvent très bien la contrôler. Aujourd’hui, environ 80% des personnes atteintes d’épilepsie ont un bon contrôle de leurs convulsions par les médicaments, au moins une partie du temps. Bien sûr, cela signifie que 20% des personnes souffrant d’épilepsie ne sont pas aidés par la médication. Et d’autres obtiennent de l’aide grâce aux médicaments, mais trouvent l’amélioration est insuffisante. Votre médecin vous aidera à choisir le bon type de médicament pour votre type de convulsions. Si vous trouvez que le médicament ne contrôle pas vos convulsions, votre médecin peut alors discuter avec vous d’autres options de traitement.

Quels sont les médicaments antiépileptiques disponibles actuellement sur le marché ?

Il n’y a jamais eu autant de médicaments pour contrôler les crises d’épilepsie. En effet, il y a actuellement sur le marché plus de 20 médicaments différents pour traiter l’épilepsie. Les anciens médicaments qui sont toujours utilisés sont:

  1. Carbamazepine (Tegretol ou Carbatrol)
  2. Divalproex (depakote, Depakote ER)
  3. Diazepam (Valium ou tranquillisants similaires)
  4. Ethosuximide (Zarontin)
  5. Phenytoine (Dilantin ou Phenytek)
  6. Phenobarbital
  7. Primidone (Mysoline)
  8. Acide valproique (Depakene)

Il y a aussi des médicaments plus récents utilisés pour traiter l’épilepsie. On peut en citer:

  1. Felbamate (Felbatol)
  2. Gabapentine (Neurontin)
  3. Lamotrigine (Lamictal)
  4. Pregabalin (Lyrica)
  5. Tiagabine (Gabitril)
  6. Topiramate (Topamax)
  7. Levetiracetam (Keppra)
  8. Zonisamide (Zonegran)

Chacun de ces médicaments est légèrement différent. Certains fonctionnent bien pour certains types d’épilepsie et d’autres pas. Comme tout les médicaments, chacun a aussi ses effets secondaires propres. En plus de votre type d’épilepsie, voici quelques autres facteurs qui peuvent déterminer quel médicament pourrait être bon pour vous. Vous devriez en discuter avec votre médecin:

  1. Votre age, sexe, et autres problèmes de santé.
  2. Le mécanisme d’action des médicaments et les effets secondaires possibles.
  3. Autres médicaments pris simultanément.
  4. Les effets secondaires que vous pouvez supporter et vivre avec.
  5. Votre attente vis à vis du médicament. Par exemple, vous pourriez vouloir un médicament qui vous aide à être plus vigilant est concentré à votre travail.

Il y a aussi des questions spécifiques que les femmes épileptiques devraient poser: Par exemple:

  1. Une grossesse est elle possible en toute sécurité sous ce traitement?
  2. Ce traitement peut il avoir une interaction avec ma contraception?
  3. Mes convulsions semblent influencés par mon cycle menstruel. Ce médicament va-t-il aider à gérer ça?
  4. Ce médicament peut il augmenter mon risque d’ostéoporose?

Une chose à garder à l’esprit: L’ostéoporose est un affaiblissement de la structure osseuse qui peut se produire quand vous vieillissez. Certains médicaments antiépileptiques peuvent augmenter le risque de développer l’ostéoporose si vous les prenez pour au long cours. Parce que l’ostéoporose touche beaucoup plus de femmes que d’hommes, il est particulièrement important que vous en discutiez avec votre médecin lorsque vous planifiez votre traitement de l’épilepsie. Vous pouvez alors travailler ensemble sur les moyens d’aider à protéger la santé de vos os. Cela comprend une alimentation riche en calcium, la prise de calcium et de vitamine D et de faire beaucoup l’exercice en évitant d’alcool et les cigarettes.

Comme tous les gens sont différents, ce qui a fonctionné pour une personne avec le même genre de convulsions que vous avez peut ne pas fonctionner pour vous. Vous pouvez trouver le bon médicament tout de suite, ou vous et votre médecin pouvez essayer plusieurs médicaments avant de trouver celui qui est efficace pour vous. Quand vous commencez à prendre un nouveau médicament, il est bon de noter tout effet secondaire rencontré et d’en informer votre médecin. Vous ne pouvez pas être sûr qu’un symptôme que vous rencontrez – comme la dépression ou la prise de poids – est causée par le médicament. Si vous n’êtes pas sûr, il est plus sûr d’en parler à votre médecin. Ensuite, vous pouvez discuter à la fois de la gravité des effets secondaires et la conduite à tenir.

Beaucoup de gens trouvent que leur épilepsie est contrôlée par un seul médicament. C’est ce qu’on appelle une monothérapie. La monothérapie a moins de risque d’effets secondaires que si vous prenez plus de médicaments. Elle est également plus sûre si vous envisagez une grossesse. Dans certains cas, cependant, un seul médicament ne peut pas contrôler les crises. Si cela est vrai dans votre cas, votre médecin peut essayer deux ou plusieurs médicaments en combinaison – polythérapie. Habituellement, vous commencerez un seul nouveau médicament à la fois. Cela permet à votre médecin de noter la façon dont chaque médicament agit et la présence d’effets secondaires.

Que faire si les médicaments ne peuvent pas contrôler vos crises d’épilepsie?

Les médecins sont entrain d’apprendre d’avantage sur les options de traitement qui peuvent aider les personnes souffrant d’épilepsie difficile à contrôler. Il s’agit notamment de:

  1. La chirurgie. Les médecins ont pratiqué des interventions chirurgicales pour aider les patients souffrant d’épilepsie depuis de nombreuses années. De nouvelles techniques chirurgicales ont amélioré les résultats. Selon le type de convulsions que vous avez, si vous avez essayé plusieurs médicaments sans succès, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale.
  2. la stimulation du nerf vague (SNV). Un stimulateur du nerf vague fonctionne un peu comme un stimulateur cardiaque. Il est implanté chirurgicalement dans la poitrine, et fournit de courtes bouffées d’énergie au cerveau. Les scientifiques ont constaté que cela réduit les convulsions d’environ 40% à 50%. Il ne fonctionne pas dans tous les cas. Si votre médecin vous recommande la SNV, vous aurez probablement encore besoin de prendre des médicaments, mais vous pourrez peut-être réduire votre dose.

D’autres types de dispositifs sont également en cours d’étude pour les personnes souffrant d’épilepsie difficile à contrôler.

Si vous continuez à avoir des convulsions tout en prenant des médicaments, il y a plusieurs questions que vous pouvez poser à votre médecin:

  1. Y a-t-il de nouveaux médicaments qui pourraient marcher pour moi?
  2. Dois je aller dans un centre spécial pour plus d’examens?
  3. Ai-je le type d’épilepsies qui pourraient être traités par chirurgie?
  4. Mes convulsions peuvent elles répondre à la thérapie par SNV?

Avoir l’épilepsie peut vous donner le sentiment de ne pas avoir un contrôle complet de votre vie. Vous pouvez faire de votre mieux pour reprendre le contrôle en suivant ces trois étapes: Travaillez en partenariat avec votre médecin. Notez toutes les informations, par exemple lorsque vous avez des convulsions et les effets secondaires de vos médicaments. Posez des questions. Il existe de nombreuses ressources pour vous aider à gérer vos crises d’épilepsie et de vivre une vie heureuse, saine et productive.

comment mon épilepsie peut elle être traitée?
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mardi 18 mai 2010
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • AGOUD 11 novembre 2010 à 2 h 57 min

      Vous devez soit lire le coran soit le cas écheant si vous n’êtes pas capable consulter un homme qui lit sur vous le coran et sa ira surement si dieu le veux

      Répondre
    • aguypass 29 septembre 2015 à 15 h 02 min

      Bonjour,
      mon fils de 6 ans de six a été diagnostiqué epileptique depuis ce mois de juillet.
      il a été mis sous traitement à base de depakine (depakine 200 mg)
      il n’a eu que crise en l’espace de 6 mois janvier 2015 et juillet 2015 depuis qu’il suit le traitement nous sommes en observation puisque les deux crises datent de 6 mois d’intervalles chacune je ne pourrais encore confirmer s’il fera de crise ou pas.
      Actuellement ce que m’inquiète le plus c’est qu’il prend beaucoup de poids 30 kg et j’ai remarqué qu’il mouille sa culotte la nuit alors qu’il était déjà propre en plus il est plus distrait à l’école( a la maison ça va il suit tranquillement les cours avec son répétiteur) je me posais la question de savoir s’il fallait que je rencontre un diététicien pour suivre son alimentation, et également si je dois m’inquiéter parce qu’il mouille sa culotte la nuit.

      Répondre