Dépression nerveuse

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La dépression nerveuse est une maladie assez connue du grand publique : “je suis déprimé” est une expression fréquente dans notre société moderne et utilisée de façon assez simpliste pour dire que on est triste. La tristesse est une situation normale et qui passe d’habitude rapidement après un évenement particuliérement douloureux. Mais quand cette état persiste il devient pathologique : C’est la dépression qui peut être dangereux dans certains cas ou le risque extrème est le suicide.

La dépression nerveuse peut être définie comme une humeur triste, une humeur douloureuse qui se manifeste par des symtômes clinique telle l’anxiété et l’insomnie avec réduction de l’activité physique et psychique.

Manifestations de la dépression nerveuse.

Le sujet atteint de dépression nerveuse sens que sa vie est vide de sens, il ne prend plus du plaisir même en pratiquant des activités qu’il aime beaucoup. Il se pose des questions sur l’utilité de son travail, de ses proches, voir de son existance.

Même si la destinction entre une vraie dépression nerveuse et un état de déprime passagère est difficile a reconnaitre, certains signes permettent de reconnaitre rapidement une vraie dépression nerveuse :

  • Une tristesse persistante et pessimiste quand à l’avenir;
  • dévalorisation de sa personne et sentiment de culpabilité;
  • troubles alimentaire, anorexie parfois boulimie;
  • sensation de fatigue chronique, même après un bon sommeil;
  • désintérêt générale même aux activités qui d’habitudes sont appréciés par le sujet, avec perte de toute motivation;
  • troubles du sommeil : hypersomnie, ou bien insomnie avec réveille au petit matin;
  • pensées de mort récidivantes, puis devient persistante et prime sur toutes les autres idées;

Causes de la dépression nerveuse.

Le mécanisme physiopathologique de la dépression nerveuse n’est pas totalement élucidées, mais le rôle de certains substances appelées neruvo-médiateurs est incriminé.

  • certaines maladies somatiques sont incriminés dans la génése de la dépression nerveuse : l’hypothyroïdie, la maladie de parkinson. Et certains médicaments : méthyldopa, clonidine, neuroleptiques.
  • la dépression réactionnelle : ce type de dépression nerveuse fait suite à un événement désagréable et choquant (chômage, divorce, deuil d’un proche) qui chez des sujet normaux donne une tristesse passagère, mais peut aboutir à une dépression nerveuse quand la situation persiste pendant longtemps.
  • la dépression endogène : sans facteurs évident malheureux, le sujet à tout pour être heureux, c’est un type de dépression plus difficile à traiter.

D’autres types de dépression nerveuses peut être mis en évidence :

  • le baby blues : survient dans la période post-partum due à des perturbations hormonales qui surviennent dans la période post-accouchement.
  • dépression saisonnière : c’est une dépression nerveuse qui survient uniquement pendant la saison hivernale surtout dans les pays nordiques.

Traitement de la dépression nerveuse.

  • pour la dépression saisonnière : exposition à la lumière: 2.500 lux pendant 2 heures, par périodes de 15 jours.
  • Psychothérapie de soutien : par des entretiens réguliers avec le patient pendant la période dépressive et faire savoir que la dépression nerveuse est une vraie maladie et qu’elle se soigne.
  • Thérapie cognitivo-comportementale : analyse des pensées négatives à remplacer par des pensées positives et renforcement de l’estime de soi.
  • Les thérapeutiques antidépresseurs : Les antidépresseurs sont nombreux, ils ont leurs indications et contre-indications, d’où la nécessité de consulter votre médecin pour leur prescription et leur surveillance.
Dépression nerveuse
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mardi 18 septembre 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • berehail abdellatif 7 mars 2010 à 16 h 58 min

      Salut, je souffre d une depression chronique depuis 14 ans, je suis maintenant sous traitement par des AD=divarius. surmontil.alpraz, alors je veux savoir les solutions efficaces pour la traiter une fois pour toutes sans problemes de rechutes et ma 2eme question =est ce que le sport regulier est considere comme une; parmi ces traitements. MERCI

      Répondre
    • ERIC 8 avril 2010 à 21 h 14 min

      Certes le sport est un élément majeur qui participe à faciliter la guérison. donc je te le recommande vivement. pour sortir une fois pour toutes il faut éviter les situations stressante car enfin la dépression est une réaction de l ‘organisme qui nous informe sur notre incapacité a gérer les aléas de la vie.en tout cas moi aussi j’avais une dépression qui a duré des années .maintenant sa va plus de rechute. bon courage Abdellatif surtout n’abandonne pas le sport

      Répondre
    • abdellatif berehail 30 août 2010 à 5 h 07 min

      mon message s’adresse à Abdellatif:il suffit de regarder autour de nous pour savoir que peu de choses peuvent changer nos vies exp la naissance d’un être cher ,en l’observant tout les jours avec sa simplicité,son innocence,son attachement à la vie,sa façon de profiter de ce qui bouge avec peu de moyens et beaucoup d’intérêts,tu te rends compte qu’avec un bébé on est capable d’apprendre plus sur la vie et que le seul remède contre la dépression c’est d’aimer et essayer de vivre chaque situation de la vie avec le sérieux mélangé à la folie.Cette folie qui soulage les esprits!!!!!!.bon courage et j’espère que t’ira au top pour toi.ue

      Répondre