Infection urinaire chez les enfants

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

L’appareil urinaire est composé de deux reins, un de chaque côté de l’abdomen. Ils produisent l’urine qui s’écoule dans les uretères vers la vessie. L’urine est stockée dans la vessie pour passer à travers l’urètre lorsque on urine.

Une infection urinaire est infection bactérienne développée au dépend du parenchyme rénal et des voies urinaires, elle est causée par des bactéries qui pénètrent dans l’urine. Les bactéries proviennent de la flore fécale, qui passe à l’urètre pour être dans la vessie et qui peut même aller jusqu’au rein. Mais certaines bactéries se développent dans l’urine et se multiplient rapidement pour provoquer une infection.L’infection urinaire se définit aussi par une définition bactériologique par la présence dans les urines d’une bactériurie supérieure à 100.000 germes/ ml.

L’infection touche souvent la vessie c’est ce qu’on appelle la cystite mais elle peut affecter un ou deux reins provoquant la pyélonéphrite.

Elle touche environ 3% des filles et 1% des garçons. Elle est plus fréquente chez les enfants moins de 5ans.

Quelques termes utilisés par les médecins:

  • L’infection urinaire (IU) : ce qui signifie une infection quelque part dans les voies urinaires.
  • Infections urinaires basses : ce qui signifie que l’infection est limitée à la vessie et l’urètre. Et qui communément appelée cystite.
  • Infections urinaires hautes : ce qui signifie que l’infection touche un rein et / ou l’uretère. C’est la pyélonéphrite.
  • lombalgie : qui est une douleur dans le côté de l’abdomen, souvent cette douleur provient d’un rein.

Quels sont les facteurs de risque d’une infection urinaire ?

1. La constipation

Si l’enfant présente une constipation, cela veut dire que les matières fécales s’accumulent dans le rectum, et elles peuvent appuyer sur la vessie. Cette dernière peut alors ne pas se vider complètement quand l’enfant urine. Le traitement de la constipation peut parfois éviter les infections urinaires récurrentes.

2. Une anomalie des voies urinaires

Plusieurs anomalies du tractus urinaire peuvent provoquer une infection urinaire, la plus fréquente est le reflux vésico-urétéral. Il s’agit d’un problème à la jonction où l’uretère pénètre dans la vessie. Donc l’urine repasse de l’uretère jusqu’à la vessie de temps à autre. Ce qui entraine des infections urinaires. En plus l’urine infectée qui passe dans les reins peut provoquer des infections ou des cicatrices sur le rein. Dans certains cas, cela conduit à des lésions rénales graves si les infections urinaires se reproduisent fréquemment. D’autres affections rares comme les calculs rénaux, ou les anomalies congénitales l’appareil urinaire peuvent entrainer également l’infection urinaire.

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire?

1. Les jeunes enfants, et les nourrissons peuvent avoir divers symptômes :

  • La fièvre.
  • Vomissement et/ ou diarrhée.
  • Somnolence
  • Pleurs, et malaise générale.
  • Sang dans les urines (rare).
  • Ictère (jaunissement de la peau).
  • Odeurs dans les urines.

2. Les enfants plus âgés, en plus d’un ou de plusieurs des symptômes ci-dessus, il s’ajoute une douleur au moment des mictions et augmentation de besoin d’aller aux toilettes. Si un rein est infecté, on peut voir des frissons, des douleurs abdominales (mal au ventre), des maux de dos, ou une douleur dans un côté de l’abdomen (lombalgie) et parfois une énurésie nocturne secondaire.

Note: une infection urinaire doit être suspectée chez tout enfant qui est malade ou a de la fièvre sans autre cause claire. C’est pourquoi un test d’urine est généralement fait quand un enfant est malade, car l’infection urinaire est importante à diagnostiquer et à traiter rapidement.

Comment une infection urinaire est – elle confirmée?

Un échantillon d’urine est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Les urines ne contiennent à l’état normal pas ou peu de germe. Pour confirmer le diagnostic d’infection urinaire un test recherchant les bactéries dans les urines est nécessaire, ce test est appelé l’examen cytobactériologique des urines (ECBU).

Les urines du matin sont collectées et idéalement, l’échantillon ne doit pas entrer en contact avec la peau ou d’autres matériaux qui peuvent le contaminer avec d’autres bactéries. Chez les adultes et les enfants plus âgés peuvent faire le prélèvement facilement qui ce n’est pas le chez les jeunes enfants et les bébés.

Comment obtenir un échantillon d’urine non contaminé ?

Les jeunes enfants : la manière habituelle est de collecter les urines dans un flacon au milieu du jet. Il faut être prêt avec le flacon ouvert quand l’enfant urine (Il faut faire attention à ne pas toucher le rebord du flacon avec les doigts car cela peut contaminer l’échantillon avec les bactéries de vos doigts.)

Les bébés : une méthode consiste à placer un tampon absorbant dans la couche (fourni par un médecin). Puis l’urine est aspirée dans une seringue du tampon humide. Une autre méthode consiste à utiliser un sac en plastique qui se colle sur la peau et recueille l’urine.

Le prélèvement des urines doit être transporté rapidement au laboratoire.

Quel est le traitement d’une infection urinaire chez l’enfant?

Les antibiotiques sont le traitement habituel d’une infection bactérienne, ils ne doivent être donner qu’après un ECBU positif. Aussi, il existe des mesures générales comme: donner beaucoup à boire pour éviter la déshydratation. Aussi, donner du paracétamol pour soulager toute douleur et la fièvre. Parfois, pour les très jeunes bébés ou pour les infections graves, les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse.

Quel est le pronostic d’une infection urinaire ?

Souvent le pronostic est excellent. Une fois une infection urinaire est diagnostiquée et traitée, elle disparaît généralement après et l’enfant récupère complètement. Cependant, certains enfants ont développent des infections répétées tout au long de leur enfance ce sont les infections urinaires récidivantes.

Dans certains cas, une infection peut être grave, surtout si un rein est gravement infecté. Cela peut parfois être grave, voire mortelle, si le traitement est retardé. Une infection grave, ou des infections répétées, d’un rein peuvent entrainer des dommages permanents aux reins.

Infection urinaire chez les enfants
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : jeudi 07 avril 2011
A propos de l'auteur