17-hydroxy-corticostéroïdes (17-OHCS) Urinaires

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Les stéroïdes hydroxylés en 17 du noyau stérol, retrouvés dans les urines et identifiables par la réaction de Porter et Silber, comprennent divers catabolites urinaires de la cortisone, du cortisol et de son précurseur, le désoxycortisol. Ces catabolites représentant entre 30 et 50 % des hormones produites, leur dosage permet de se faire une idée de la fonction surrénale.

Précautions de prélèvement

Recueillir les urines de 24 heures sur 2 mL de Merseptyl. Réaliser simultanément un dosage de la créatinine urinaire afin de contrôler la validité du recueil.

Valeurs usuelles

  • Homme : 8 à 22 μmol/L (4 à 8 mg/24 h).
  • Femme : 5 à 16 μmol/L (2,5 à 6 mg/24 h).
  • Enfant de moins de 10 ans : 3 à 8 μmol/L (1 à 3 mg/24 h).

Facteurs de conversion :

  • mg ×2,76 = μmol ;
  • μmol ×0,36 = mg.

Clinique

Une excrétion des 17-hydroxy-corticostéroïdes inférieure à 2 mg traduit une insuffisance corticosurrénale.

Une élévation franche non freinable par le test à la dexaméthasone faible (2 mg de dexaméthasone pendant 2 jours) traduit un hypercortisolisme.

Une élévation modérée peut s’observer chez l’obèse car l’élimination des 17-OHCS est fonction du poids corporel. Elle n’a pas de signification pathologique.

Remarque

Ce dosage tend à être supplanté par ceux du cortisol plasmatique et du cortisol libre urinaire.

17-hydroxy-corticostéroïdes (17-OHCS) Urinaires
5 (100%) 1 vote

Publié initialement le : lundi 02 septembre 2013
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.