Folates

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Les folates sont des vitamines indispensables à l’hématopoïèse. Apportés par l’alimentation (légumes verts surtout), les folates sont absorbés tout au long de l’intestin grêle puis stockés dans le foie avant d’être libérés dans le sang en fonction des besoins.

Toute carence, défaut d’absorption ou non utilisation des folates, entraîne une diminution de la synthèse de l’ADN des globules rouges, une anémie macrocytaire mégaloblastique.

Précautions de prélèvement

Les globules rouges contenant trente fois plus de folates que le plasma, éviter toute hémolyse qui fausserait le dosage des folates sériques.

Valeurs usuelles

Folates

  • Sériques : 5 à 15 μg/L (11 à 34 nmol/L).
  • Érythrocytaires : 200 à 300 μg/L (450 à 700 nmol/L).

Facteurs de conversion :

  • μg/L ×2,27 = nmol/L ;
  • nmo/L ×0,441 = μg/L.

Vitamine B12 (toujours dosée en même temps)

150 à 400 ng/L (110 à 300 pmol/L).

Facteurs de conversion :

  • ng/L ×0,74 = pmol/L ;
  • pmol/L ×1,35 = ng/L.

Clinique

La carence en folates provoque une anémie normochrome, macrocytaire, arégénérative mégaloblastique, une leuconeutropénie avec granulocytes de grande taille, hypersegmentés et une thrombopénie.

Elle peut être due à :

  • une carence d’apport, fréquente chez les sujets âgés, les alcooliques ;
  • une malabsorption (maladie cœliaque, maladie de Whipple, etc.) ;
  • une surconsommation (grossesses répétées, cancers).

En pratique, la carence spontanée en folates est surtout fréquente au cours de l’alcoolisme chronique, et après des grossesses rapprochées.

La déficience en folates au moment de laconception augmente le risque de malformation congénitale du tube neural. Une supplémentation en acide folique est impérative chez les femmes ayant des antécédents de grossesses rapprochées ou ayant abouti à une malformation et chez celles qui suivent un traitement provoquant des déficits en folates.

Les traitements des leucémies et des tumeurs solides par le méthotrexate à fortes doses, des pneumocystoses par le cotrimoxazole, des toxoplasmoses par l’association pyriméthamine-adiazine provoquent des déficits en folates. Aussi de l’acide folinique est-il associé systématiquement au traitement dans toutes ces situations.

Le rein artificiel dialyse les folates de sorte que tous les malades hémodialysés sont carencés.

Folates
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : samedi 24 août 2013
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.