Test de freinage à la Dexaméthasone

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

Le test de freinage à la Dexaméthasone est un test qui mesure la réponse des glandes surrénales à l’ACTH. Appelé aussi test de freinage de la cortico-surrénale, elle permet de différencier l’hypercorticisme d’entrainement (obésité) du syndrome de Cushing.

Normalement, le niveau de cortisol dans le sang régule la libération de l’ACTH par l’hypophyse. Quand les niveaux de cortisol sanguin augmentent, l’ACTH diminue. Quand le taux de cortisol baisse, l’ACTH augmente.

La Dexamethasone est un stéroïde de synthèse similaire au cortisol. Il réduit la sécrétion d’ACTH chez les gens normaux. Ainsi, sa prise devrait réduire les taux d’ACTH et ainsi amener à une réduction du taux de cortisol.

Si votre hypophyse produit trop d’ACTH, vous aurez une réponse anormale au test de freinage faible, mais un résultat normal au test de freinage fort.

Déroulement de Test

Il y a deux différents types de tests de freinage à la dexaméthasone: le test de freinage faible, et le test de freinage fort. Chaque type peut être effectué pendant la nuit ou de façon standard (sur 3 jours).

  • Test de freinage faible nocturne : prise de 1mg de dexaméthasone à 23h et un prélèvement sanguin sera fait à 8h du matin pour dosage du cortisol.
  • Test de freinage faible standard : l’urine est recueillie pendant 3 jours (collectée dans des récipients de 24heures) pour mesurer le taux de cortisol. Au 2eme jour, le patient prend une dose faible (0.5 mg) de dexaméthasone par voie orale toutes les 6 heures pendant 48 heures.
  • Test de freinage fort nocturne : prise de 8mg de dexaméthasone à 23h. et prélèvement le matin à 8h pour un dosage de cortisol.
  • Test de freinage standard : l’urine est recueillie pendant 3 jours (collectée dans des récipients de 24heures) pour mesurer le taux de cortisol. Au 2eme jour, le patient prend une dose faible (0.5 mg) de dexaméthasone par voie orale toutes les 6 heures pendant 48 heures.

Certains médicaments qui peuvent influer sur les résultats de l’examen, parmi lesquels: Barbituriques, Corticosteroides, Oestrogènes, Contraceptifs oraux, Phenytoine, Spironolactone, Tetracyclines.

Résultats

Les taux de cortisol doivent diminuer après prise de dexaméthasone.

Faible dose:

  • Nocturne: à 8h le cortisol plasmatique < 1.8 mcg/dl
  • Standard: le cortisol libre urinaire des 3 jours < 10 mcg/jour

Forte dose:

  • Nocturne: réduction du cortisol dans le plasma > 50%
  • Standard: réduction du cortisol libre urinaire > 90%

Une réponse anormale au test de freinage faible peut être le signe d’une production anormale de cortisol (syndrome de Cushing). Ceci peut être du à:

  • Tumeur surrénalienne produisant du cortisol
  • Tumeur hypophysaire produisant de l’ACTH
  • Tumeur extra-hypophysiare produisant l’ACTH

Le test de freinage fort peut aider à distinguer une cause hypophysaire (maladie de Cushing) des autres causes.

Syndrome de Cushing causé par une tumeur surrénalienne:

  • Test de freinage faible: pas de changement
  • Test de freinage fort: pas de changement

Syndrome de Cushing  du à une tumeur éctopique sécrétant l’ACTH:

  • Test de freinage faible: pas de changement
  • Test de freinage fort: pas de changement

Syndrome de Cushing causé par une tumeur hypophysaire (maladie de Cushing)

  • Test de freinage fort: pas de changement
  • Test de freinage fort : freinage positif (le taux de cortisol diminue)
Test de freinage à la Dexaméthasone
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : jeudi 26 juillet 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • kawima belarbi 8 septembre 2012 à 1 h 11 min

      slt ts l monde SVP j ne comprends pas comment la tumeur hypophysaire est freinable; est ce q qlq’1 peut m’expliquer. merci d’avance

      Répondre
    • Marie 9 septembre 2012 à 17 h 25 min

      bonjour lors du freinage faible avec prise du médoc à 23h00, si on a eu 1 nuit agitée et que le lendemain la tension artérielle a diminuée par rapport aux semaine précédentes, cela indique t’il quelque chose ?, cela donne 1 indice ou pas ?

      merci bcp pour les infos ci-dessus

      Répondre
    • Marie 12 septembre 2012 à 12 h 27 min

      bonjour,

      Justement je n y arrivais pas à dormir , pour ça que j ai mis que j’avais eu 1 nuit agitée, plusieurs fois dû uriner, et palpitations

      merci quand-même

      Répondre
    • Mr OUSSEINI 14 novembre 2012 à 12 h 43 min

      Bonjour
      Je souffre d’hypocorticisme (iatrogéne) et suis une hormonothérapie (supplémention à 20 mg d’hydrocortisone par jour) depuis 6 mois. Lors de mon dernier contrôle de cortisolémie à 8 h mon taux n’a pratiquement pas évolué (passant de 84 nmol/L à 94 nmol/L) mais sachez néanmoins que 48heures avant ce contrôle j’avais pris 5mg de dexaméthazone étalé sur 2jours pour me soulager d’une sinusite aigüe. Il y a t’il eu interférence (freinage) de la dexamethasone dans mon cas et que la valeur de cortisol de mon dernier contrôle s’avère erronnée? Quoi faire le cas échéant?

      Répondre
    • dr bailiche 24 janvier 2013 à 12 h 33 min

      Si votre hypophyse produit trop d’ACTH, vous aurez une réponse anormale au test de freinage faible, mais un résultat normal au test de freinage fort.
      comment ça?

      Répondre
    • demmedi 11 septembre 2013 à 18 h 54 min

      Bonjour,
      JAI EU MON FRAINAGE MINUTE CORTISO IL EST A 17 ,64 est ce que il est normal . sachant que jai un nodule surrenalier qauche et je suis hypertendu merci davance

      Répondre
    • Josianne 24 janvier 2014 à 7 h 57 min

      Bonjour, j’ai vu un médecin en lui disant que dans une ancienne prise de sang mon cortisol était a 30 nmol/L am . Il m’a fait refaire un test avec de la dexa méthasone 1mg a minuit et une prise de sang a 8h am. Mon résultat est maintenant a 29. Est-ce normal vu la prise de dexaméthasone? Je croyais que pour vérifier si je faisais de l’insuffisance surrénalienne, je devais plutôt prendre de la synactène. Merci de m’éclairer 🙂

      Répondre
    • samira 6 mai 2015 à 19 h 59 min

      Bonjour, voila mon fils à u trois malaise identiques à l’age de 23 mois, 4 ans et 5 ans et cela au réveil; il consiste en un état de faiblesse général,il devient très pale et n’arrive à se tenir debout.
      en consultant un endocrinologue, ce dernier lui prescrit un bilan et les résultats sont les suivant: le 26/01/2015: ACTH=6,66 pg/ml (7,2- 63,3)
      Ac ANTI-TG= 238,9 UI/ml (00-115) et cortisol = 792,6 nmol/L (171-536)

      Le 15/04/2015: ACTH; 79,57 CORTSOL: 1262

      Le médecin par la suite nous a demander de réaliser un dosage de cortisol après freinage après une prise de dexam à minuit
      le résultat est comme suit: 34,2 nmol/L
      SVP je voudrais bien savoir pourquoi il a u ce pique de cortisol et est ce que cela aurait un rapport avec son malaise sachant qu’il n’a pas de problème d’anémie sa formule est superbe
      merci pour tout

      Répondre
    • kahina 21 juin 2015 à 16 h 19 min

      Bonjour,
      ma mére a subit un ablation de la glande surrénale en 1992, aujourd’huis les medecin lui suggére l’ablation de la 2éme glande. est il possible?
      Quels sont les effets secondaire du medicament qu’elle prondra par la suite à vie?
      Merci de me repondre

      Répondre
    • Raouf M 22 juillet 2015 à 11 h 55 min

      Bonjour,
      Dans la maladie de Cushing, il y a une sensibilité diminuée mais tout de même conservée vis-à-vis du rétrocontrôle négatif exercé par les glucocorticoïdes sur la sécretion hypophysaire d’ACTH.

      Donc, à faible dose, la sécretion de Cortisol ne sera pas freinée. Par contre, si on pratique un test fort à la Déxaméthasone, on aura un freinage de la sécretion d’ACTH.

      Répondre
    • Sstelle 3 juin 2016 à 15 h 07 min

      Bonjour, je viens de faire une prise de sang pour le test de freination minute à la dexaméthasone ( soit les deux cachés de Dectancyl à prendre entre 23h/0H00 et prise de sang à 8H00)

      ça me donne cela : valeur de référence Antériorités

      Cortisol sous dectancyl < 0.8 µg/dl < 2
      < 22 nmol/l < 55

      interprétation :
      test de freinage positif ( existence d'un freinage de la fonction corticotrope) permettant d'éliminé une hypercorticisme.
      Résultats à confronter au contexte clinique et thérapeutique.

      Je ne vois mon endocrinienne que le 30 juin et du coup avec ce que je vois je ne sais pas comment je dois prendre la dernière phrase "Résultats à confronter au contexte clinique et thérapeutique." … Est-ce que quelqu'un aurait une idée de si je suis en bonne santé ou si j'ai quelque chose ?

      Répondre
      • Mirva 4 juin 2016 à 14 h 47 min

        Bonjour, cette fameuse phrase “Résultats à confronter au contexte clinique et thérapeutique.” on la retrouve sur les compte-rendu des plupart des laboratoires et de radiologie. C’est juste un type de conclusion “médicolégale” permettant de rejeter toute responsabilité en cas de résultat faux négatif. Il faut savoir que tout examen de laboratoire n’est pas valide à 100% et que si cliniquement il y’a une forte suspicion d’une maladie il faut refaire l’examen, donc pas de panic vous n’avez pas d’hypercorticisme 🙂

    • Jessica 2 octobre 2016 à 18 h 52 min

      Bonjour,

      Suite à mon test de freinage au déxamétasone (prise de 2 comprimés à 23h + pds à 8h), je me retrouve avec ce résultat : cortisolémie à 1.0 ug/dl selon les valeurs de références du laboratoire je suis bien en dessous voici leurs valeurs : le matin 4.3 à 22.4 ug/dl et l’apres midi 3 à 16.7 ug/dl. Que dois – je en conclure s.v.p ?

      Répondre
    • Salkar 3 octobre 2017 à 19 h 42 min

      Bonjour,

      oui c’est logique, si la cause c’est une tumeur surrenaniènne, elle s’en fou que vous mettiez plus de cortisol ou pas elle continue à secreter le cortisol donc l’hypercortisolemie n’est pas freinable⛈⛈ , et si la cause c’est une tumeur extrahypophysaire et bien la tumeur est faite au depens des cellules d’où elle emane et ne repondra pas au test non plus et continue à secreter l’ACTH like qui va agir sur les surrenales…par contre quand la cause est une tumeur hypophysaire, bien que c’est une tumeur et justement elle produit abusivement l’ACTH elle quand meme developpé aux depends des cellules hypophysaires qui naturellement sont receptives aux retrocontroles negatives, donc pour un test de freinage faible c’est une tumeur elle repondra pas mais avec un test de freinage fort elle est sensible et heureusement pour notre diagnostic

      Répondre
    • Semri 16 mai 2018 à 20 h 59 min

      Bonjour,
      J’ai fait un test avec dectancyl 2 comprimés à 23h et prise de sang 8h.je n’arrive pas à interpréter les résultats.
      J’ai 136ng, il me semble que le cortisol est haut.
      Depuis deux mois j’ai des insomnies totales et c’est pourquoi j’en arrive à consulter un endocrino.
      Je vous remercie de votre interprétation.

      Répondre
    • Marie 18 août 2018 à 18 h 46 min

      Bonjour,
      J’ai fais des tests sur la cortisol ou il se trouvait que j étais en hypercortisisme
      Le médecin traitant ma demandais de faire un test de freinage faible ( prise de déxamétasone tout les 6h pendant 48h )
      Je viens de recevoir mes résultats
      Je suis à 0.9 ug/dl 24.8nmol/l pour la cortisol norme entre 6 et 22
      Et <3.8 pour l acth norme entre 4.7 et 48.8
      Comment doit je interprète ses résultats ?

      Répondre