Thyréostimuline ou TSH (Thyroid stimulating hormone)

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La thyréostimuline est une hormone hypophysaire (sécrétée par l’antehypophyse) qui agit sur la thyroïde provoquant une sécrétion d’hormones thyroïdiennes. La TSH est freinée par les hormones thyroïdiennes et par la TRH (thyrotropin releasing hormone).

Prélèvement

Le dosage de la thyréostimuline nécessite un sang veineux prélevé au niveau du pli du coude, réalisé de préférence le matin, en dehors de tout stress ou traitement perturbant son taux sanguin (corticoïdes, sulpiride, somatostatine, sérotinergiques…).

Le dosage actuel se fait par méthode ultrasensible (TSH-US) associé au dosage des hormones T3 et T4 pour étudier les états d’hyperthyroïdies ainsi d’hypothyroïdies.

Valeurs normales

Le taux de thyréostimuline sanguin est de 0.2 – 4.0 μUI/mL

Résultats

Diminution de la TSH

  • FT3 et FT4 élevées : hyperthyroïdie
  • FT3 et FT4 normales : hyperthyroïdie infraclinique
  • FT3 et FT4 diminués : goitre, insuffisance hypophysaire, grossesse

Augmentation de la TSH

  • FT3 et FT4 élevées : tumeur de l’antéhypophyse, adénome thyréotrope
  • FT3 et FT4 normales : hypothyroïdie infraclinique
  • FT3 et FT4 diminués : hypothyroïdie primitive
Thyréostimuline ou TSH (Thyroid stimulating hormone)
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : vendredi 30 novembre 2012
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.