Ponction exploratrice d’ascite

Par
, Mise à jour le ,
image par default
image par default

La ponction exploratrice, indispensable devant toute ascite, oriente le diagnostic étiologique de l’épanchement péritonéal.

Caractéristiques du liquide

Aspect

Le liquide peut être citrin, hémorragique (hématique s’il existe plus de 10 000 hématies/mm3, sanglant s’il en existe plus de 100 000/mm3), puriforme ou chyleux.

Chimie

Le dosage des protides permet d’opposer les ascites transsudatives contenant moins de 20 g/L de protides et les ascites exsudatives contenant plus de 30 g/L de protides.

Une ascite exsudative évoque une carcinose péritonéale (surtout s’il y a plus de 40 g de protides/L), une infection tuberculeuse (plus de 30 g/L) ou à germes banals, une ascite pancréatique ou due à une péricardite chronique constrictive. Une ascite transsudative est quasiment toujours due à une cirrhose, exceptionnellement à une insuffisance cardiaque.

La concentration en lipides est supérieure à 3 g/L (et souvent 5 g/L) en cas d’ascite chyleuse. Les ascites chyleuses sont dues à des cancers ganglionnaires (lymphomes ou métastases) ou digestifs. La vieille distinction entre ascite chyliforme (lipides inférieurs à 3 g/L) et chyleuse (lipides supérieurs à 5 g/L) n’est plus retenue.

Cytobactériologie

La prédominance lymphocytaire d’un exsudat oriente vers une tuberculose ou une pathologie tumorale.

La richesse en polynucléaires neutrophiles d’une ascite fait porter le diagnostic d’infection même si l’examen bactériologique est négatif.

La culture du liquide d’ascite doit être systématique à la recherche de germes banals et de bacilles tuberculeux. Son résultat peut être tardif.

Ascite cirrhotique

L’ascite cirrhotique est jaune clair, transparente.

Elle contient de 5 à 20 g de protides/L (sauf après des ponctions répétées où les protides peuvent atteindre 30 g/L).

L’infection du liquide d’ascite, suspectée encas de fièvre, de douleurs abdominales et/ou d’aggravation de la cirrhose, n’est prouvée en toute rigueur que lorsqu’un germe est isolé par l’asciculture. C’est rare et c’est pourquoi d’autres signes –indirects–doivent être recherchés. Contrairement aux épanchements pleuraux la composition chimique des liquides d’ascite se modifie peu en cas d’infection. Il n’y a pas d’augmentation des LDH au-delà du taux sérique, la baisse du rapport glucose dans l’ascite/glycémie est modeste, la diminution du pH (inférieur d’au moins 0,10 au pH artériel) peut rester modérée. Aussi est-ce le nombre de polynucléaires dans l’ascite qui est habituellement retenu comme le meilleur signe d’infection lorsqu’il dépasse 75/μL.

L’évolution vers un hépatocarcinome se traduit par un liquide sanglant riche en protides et/ou contenant un taux élevé d’alphafœtoprotéine.

Ascite cancéreuse

L’ascite carcinomateuse peut être citrine, hémorragique ou chyleuse. Très riche en protides (plus de 40 g/L), elle contient souvent beaucoup d’hématies (plus de 10 000/mm3) et de leucocytes (plus de 1 000/mm3). La fibronectine est augmentée.

On peut y trouver des cellules carcinomateuses.

Les trois grandes causes d’ascites néoplasiques sont les tumeurs de l’ovaire, les hépatocarcinomes et les cancers digestifs.

Ascite tuberculeuse

L’ascite de la tuberculose péritonéale est claire, riche en protides (plus de 30 g/L).

Les cellules qu’elle contient sont principalement (plus de 70 %) des lymphocytes ; les hématies sont rares. Le BK est rarement mis en évidence tant par l’examen direct que par les cultures, d’où l’intérêt du diagnostic histologique.

Ascite pancréatique

L’ascite des pancréatites peut être claire, trouble, hémorragique ou chyleuse. La concentration d’amylase qui est très augmentée oriente le diagnostic.

Ponction exploratrice d’ascite
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mercredi 14 août 2013
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • torche 22 avril 2014 à 21 h 10 min

      Bonjour,Merci pour m’avoir éclairé sur un compte rendu médical d’un examen microscopique qui montre une pauci -cellularité ,composée de très rares lymphocytes.
      pour le cas de ma petite fille de 9 ans elle n’a pas d’ascite cancéreuse.Merci ,pour m’avoir donné les caractéristiques du liquide.

      Répondre
    • abelam precieuse 22 avril 2015 à 15 h 28 min

      Bonjour je m’appelle abelam dans les caractéristiques du liquide se fera plus par la chimie qui nous départagera si c’est une ascite exsudat-ive ou transudative et dans les caractéristiques on pourra voir si notre liquide ascite est infecté ou pas

      Répondre