Fibrinogène

Par
, Mise à jour le ,
Réseau de fibrine observé au microscope.
Réseau de fibrine observé au microscope.. Copyright ZEISS Microscopy, Flickr.

Le fibrinogène est une molécule couramment dosée en pratique clinique courante, il s’agit d’une protéine par le foie et joue un rôle important dans la coagulation du sang (c’est le facteur 1) et dans l’inflammation. La variation de sa concentration (soit en augmentation ou en diminution) est en relation avec plusieurs pathologies en fonction de l’histoire clinique du patient.

Le fibrinogène est une protéine soluble fabriquée par le foie et déversée dans la circulation sanguine; au contacte d’une autre protéine appelé la thrombine, elle se transforme en fibrine qui est – elle – insoluble et forme un filet qui rentre dans le phénomène de la coagulation sanguine. La coagulation du sang est un processus physiologique qui permet d’arrêter le saignement.

Le fibrinogène joue également un rôle dans l’inflammation notamment lors d’infections microbiennes.

Le fibrinogène joue ainsi deux rôles principaux :

  • Rôle dans l’agrégation plaquettaire : le fibrinogène permet la liaison des plaquettes entre elles par les sites de fixation du fibrinogène : GPIIBIIIa ;
  • Rôle dans la fibrinoformation : la formation du caillot de fibrine fait suite à la transformation du fibrinogène soluble en fibrine insoluble.

Le prélèvement.

Le prélèvement se fait sur du sang veineux, généralement sur une veine du pli du coude, dans un tube citraté.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Pour éviter l’hématome post-ponction, appuyez au moins 5 minutes sur le site de ponction.

Valeurs normales

Chez l’adulte : 2 – 4 g/l

Valeurs pathologiques

Diminution : Hypofibrinogénémies

Acquises :

  • Fibrinolyse primitive ;
  • Déficit de synthèse hépatique ;
  • Coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) ;
  • Traitement thrombolytique ;
  • Traitement par L-Asparaginase.

Héréditaires :

  • Afibrinogénémie : exceptionnelle, on retrouve souvent une notion de consanguinité, se manifeste dès la naissance par des hématomes sous-cutanés et d’hémorragies ombilicales, et à l’âge adulte par des hématomes sous-cutanés déclenchées par des traumatismes minimes.
  • Hypofibrinogénémie : définie par un déficit quantitatif entre 0,2 et 1,2 g/l, les manifestations hémorragiques sont minimes proportionnelles à l’intensité du déficit.
  • Dysfibrinogénémie : avec une discordance entre une concentration plasmatique normale ou peu diminuée et une activité coagulante nettement diminuée.

Augmentation : hyperfibrinogénémies

  • Grossesse, tabac, contraception orale, consommation d’alcool
  • Infections et réaction inflammatoire (le fibrinogène est une protéine de l’inflammation)

L’augmentation du taux de fibrinogène est associée à un risque accru d’infarctus du myocarde, d’Accident vasculaire cérébrale ischémique, d’artériopathie et de cardiopathie ischémique.

Fibrinogène
5 (100%) 1 vote

Publié initialement le : lundi 07 février 2011
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.

    • bonneau 23 février 2013 à 12 h 24 min

      Bonjour,

      Mon taux de fibrogène est de 3,8, j’ai eu un infarctus il y a 1an1/2, n’est-ce-pas un peu élevé? je dois me faire opérer mardi. merci.

      Répondre
    • ortier 8 novembre 2013 à 16 h 28 min

      Bonjour,
      j’ai un taux de Fibrinogene de 6,28 j’ai 75 ans 1,57 de LDL et 2,40 de cholestérol total
      mon médecin me dit que ce n’est rien , néanmoins je m’inquiète, je vous remercie si vous pouvez me donner des éclaicissments.

      salutations

      Répondre
    • Dr. Seb 12 novembre 2013 à 20 h 20 min

      @ortier: parfois le fibrinogène augmente en cas d’inflammation, si votre médecin vous rassure ça doit être pour ça
      @katia: non ce n’est pas inquiétant à priori
      @bonneau: idem, même si le taux élevé de fibrinogène est associé à un haut risque cardiovasculaire mais votre taux est normal.

      Répondre
    • bessa 30 janvier 2014 à 17 h 20 min

      Bonjour,

      mon taux de fibrinogène est de 5.62 et j’ai 60 ans, est ce inquiétant ? ,
      Suite à un choque sur mon canapé, j’ai eu une tache bleue qui est devenue après environ une semaine rouge, une genre de boule au niveau de la jambe (inflammation).

      Peut être cette inflammation est la cause de ce taux élevé. Pouvez vous m’éclairer.

      Merci infiniment de votre aide.

      Répondre
    • rojas marie josé 9 mars 2018 à 17 h 32 min

      Bonjour,mon taux de fibrinogène est passé à 4,17 est – ce dangereux pour moi.
      J’ai la maladie de Horton depuis 1 an 1/2 et suis au taux de 5mg de cortisone
      merci de me dire

      Répondre