INR – International Normalized Ratio

Par
, Mise à jour le ,
Sintrom, médicament antivitamine k
Une boite de Sintrom (médicament contre la coagulation). Copyright kHồng Cúc Nguyễn, Flickr.

L’INR (pour International Normalized Ratio) est un indice mesuré fréquemment en pratique clinique pour la surveillance du traitement anticoagulant dans de multiples pathologies notamment cardiovasculaires.

Quel est l’intérêt du dosage de l’INR ?

Le dosage de l’INR permet la surveillance des traitements par antivitamines K (comme le Sintrom, Ministrom, Coumadine, Previscan) et contrairement au dosage du TP, le dosage de l’INR est standardisé (le même pour tous les laboratoires) contrairement que le TP qui peut varier d’un laboratoire à un autre.

Mode de prélèvement

Le prélèvement se fait sur du sang veineux, généralement sur une veine du pli du coude, dans un tube avec anticoagulant.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun lors du prélèvement.

Il est recommandé de comprimer la zone de ponction au moins 5 minutes après la ponction pour éviter la formation d’un hématome.

Résultats

Chez le sujet normal, et par convention, l’INR est égal à 1.

Sous antivitamines K, l’INR augmente progressivement jusqu’à un INR cible qui varie en fonction de la pathologie initiale :

  • INR = 2,5 (entre 2 – 3) : Pour la fibrillation auriculaire et cardiopathies emboligènes, infarctus du myocarde, thrombose veineuse profondes et embolie pulmonaire, préventif si chirurgie de hanche.
  • INR = 3,7 (3 à 4,5) : Pour les valvulopathies mitrales surtout RM (rétrécissement de la valve mitrale) et prothèses valvulaires

L’ajustement de la dose se fait en augmentant ou en diminuant d’un quart de comprimé, et après chaque changement l’INR est vérifié 3 jours plus tard. Une fois le traitement bien équilibré, l’INR est alors contrôlé chaque 15 jours puis tous les trois mois.

INR – International Normalized Ratio
Cet article vous a-t-il plu ? Veillez S.V.P voter

Publié initialement le : mercredi 09 février 2011
A propos de l'auteur
Dr. Abdelouaheb Farhi

Le Dr. Abdelouaheb Farhi est le rédacteur en chef du site comment guérir depuis 2008, il est médecin spécialiste en anesthésie réanimation.